Contact

Métamorphoses

SAISONS ATELIERS

© 2022  U-topique Compagnie                                                   

Une création originale mise en scène par Magali Gouyon  

Avec les élèves Enfants et Moyens



L'histoire

a

Une légende raconte qu’il serait dangereux de se  promener dès la tombée de la nuit, hors des sentiers battus. Car l’Ensommeilleur et sa horde guettent les noctambules inconscients, pour les plonger à jamais dans un sommeil cauchemardesque. Mais ce n’est qu’une histoire racontée de génération en génération, sûrement pour épouvanter les enfants et les mettre en garde s’ils désobéissent aux plus grands...

Ambrose qui vient juste d'aménager avec ses parents dans la maison qui aurait soit-disant accueilli le monstre, compte bien découvrir tous les mystères qui se cachent derrière ce phénomène.  




Equipe artistique - Nicolas Grégoire, Monique Gouyon, Océane Nasrali, Daniel Carroy, Aurélia Morano, Théo Turbé

Une création originale mise en scène par Magali Gouyon  

Avec les élèves intermédiaires et la participation de Aurélia Morano et Raphaël Borderie


L'histoire

a

Le processus se répète. Une musique. Une fumée. Ils s'endorment. Et à leur réveil, un nouvel arrivant. Ils sont emprisonnés. Ils ne se connaissent pas. Ils sont différents. Pourquoi les a-t-on enlevés ? De quoi se sont-ils rendus coupables ? Leur but: sortir à tout prix. Mais au fil des jours, les personnalités vont se dévoiler, les clans se forment et le mystère sur cet enfermement semble de plus en plus redoutable.



Equipe artistique - Nicolas Grégoire, Monique Gouyon, Océane Nasrali, Nell Dumas

2021 nous faisait entrevoir un retour à la normalité, un apaisement, le monde d’après…

La Compagnie avait ainsi espéré une éclatante “métamorphose” des consciences et de la société. Mais 2021 s’est embourbé dans les contradictions, l’inconsistance, la fureur et la déraison.

Amer tableau… Et l’expression voudrait que “l’on prenne les mêmes et que l’on recommence !”


L’homme a peut-être évolué mais les outils qui lui ont été donnés pour accéder à cette extraordinaire modernité ont leurs bons et leurs mauvais côtés: d'une considérable connaissance à une désinformation criante, la frontière est si fragile. Le fossé se creuse, les clans se forment et dans ce chaos, une seule voix s'élève: celle de la peur.

La peur qui peut à la fois se révéler paralysante, dangeureuse ou salvatrice.

La peur, qui reste ainsi «  l'émotion la plus ancienne et la plus forte de l’humanité. “(H.P Lovecraft)

Par les temps qui courent, la peur, un thème, on ne peut plus d’actualité et assurement oppressant (ou comme les gros titres aiment à employer ce terme, “anxiogène”).



Mais la Compagnie cherche une fois de plus une étincelle dans l’obscurité, une lutte acharnée et fascinante du cauchemar éveillé à une fantasmagorie troublante.

 Ils existent

 L'Ensommeilleur

Peur & Fascination

Extrait


ROMELLE – Pour résumer, combien de temps nous reste-il à vivre encore ?


TEOTIM – Bien assez pour que je n'ai pas à compter les jours, les semaines, les années sur les doigts d'une main.


ROMELLE – Je ne peux pas dire que ma vie dehors était formidable. Mais au moins, je n'étais pas cloîtrée entre quatre murs. J'ai besoin de voir la lumière du jour, de sentir la chaleur du soleil, le froid de la nuit, le vent, la pluie.

Comptine à retenir

Il s’éveille, il s’éveille,

Vient la sombre nuit sur terre.

Il attend, il attend,

Il prépare son guet-apens.

Il sourit, il sourit,

C’est un hurlement, un cri.

Il murmure, il murmure,

Signe de mauvais augure.

Il avance, il avance,

Vous n’avez plus aucune chance.

Il est l’heure, il est l’heure,

D’affronter l’Ensommeilleur !

Il mourra de rire… Et vous, de peur !