Contact

U.N.I.Q.U.E (Apologie du nouveau monde)

Dans un futur lointain, une élite constituée d’enfants uniques est la base d'une nouvelle société « parfaite » barricadée dans des cités où il fait bon vivre mais où l’individu est conditionné dès son plus jeune âge. Alors qu’ailleurs, dans des zones dites dangereuses, il existe encore des réminiscences de vie passée où il est parfois difficile de survivre mais où chacun a néanmoins son libre-arbitre.

Texte et Mise en scène de Magali Gouyon 



Avec la jeune compagnie - Clara Nicco, Hugo Iriondo, Chloé Laugier, Lucile Donier, Clément Lemaire

Alessandro Modica, Coralie Varnier, Audrey Macquet, Thomas Ridino, Quentin Duval

Collaboration de Julien Croquet, Magali Gouyon, Théo Turbé, Floriane Merklen



Création vidéo - Magali Gouyon



Régie - Romuald Rodriguez Lopez, Nicolas Grégoire, Monique Gouyon  



Création soutenue par le Conseil départemental des Alpes-Maritimes et la Ville de Cannes 

Cybèle, jeune scientifique travaillant au Dôme, a toujours eu des doutes sur la doctrine édifiée par le créateur du Nouveau Monde, Amon Huxley. Elle fait partie de ces métrosphériens que l'Arcade qualifie de dissidents. Mais Cybèle s'est toujours bien gardée de dévoiler ses idéaux tout en espérant qu'un jour, son peuple découvre la prison dorée dans laquelle il a été "enfermé". Elle rêve simplement d'une existence plus libre; contrairement à son frère, Nils, second enfant, qui cherche à révolutionner ce monde par ses folies et son exhubérance. Tous deux vont se retrouver confrontés à un événement inconcevable.




Lorsqu'un matin, une vérificatrice porte le dossier Vestiges-881 à Cybèle, cette dernière va découvrir le terrible secret d'un élu, qu'elle ne connaît que trop: Solal Morguen. Cet adjoint au gouverneur plus que respecté, s'intéresse particulièrement à Cybèle et espère en faire la mère de son futur enfant. Mais il va devoir désormais régler un problème épineux: un habitant des Vestiges va être intégré à la Métropole pour ses talents d'onirique. Ce vestigieux n'est autre que son frère jumeau, Rémus, que Solal croyait mort depuis des années. Le monde d'Amon Huxley répugne et bannit la géméllité. Et Solal va tout faire pour que cette vérité ne soit jamais révélée au grand jour.

EXTRAIT


" Toute cette théorie sur l'enfant élu, c'est insensé. Je ne suis pas supérieure à toi parce que je suis née... unique. Nous sommes des êtres humains, tout simplement. Sans la hiérarchie pour laquelle nous avons été conditionnée dès notre plus jeune âge. Nous n'avons pas à nous plaindre, c'est vrai. Nous avons une vie exceptionnelle: une métropole protégée par  une sphère gigantesque où l'air que nous respirons est pur, le paysage idyllique et ses habitants irréprochables. Ces habitants qui finissent tous par se ressembler. Tout le monde adopte les mêmes gestes, les mêmes attitudes, les mêmes expressions. Mais il y a une chose qui ne sera jamais façonnable. Quelque chose qui reste encore insondable malgré toutes les manipulations accomplies pour l'éradiquer en chacun de nous. C'est notre moi profond. Ce qui fait que nous restons encore des êtres uniques. Chaque homme a une individualité qui lui est propre, qu'il soit premier, second ou même dixième enfant d'une famille. Ce n'est pas sa place dans la lignée qui le rendra meilleur ou pire. C'est uniquement par quoi il est animé qui le rendra bon ou mauvais. "

 SAISON 2015

U-TOPIQUE COMPAGNIE

Utopiquecompagnie©2018